CIAF : le Conseil pour l'International des Architectes Français
Le Conseil pour l'International des Architectes Français
 

Informe

Soyez notifié des actualités

COP24 L'Union Internationale des Architectes lance un appel aux gouvernements, à la société civile et au secteur privé pour réduire la part prise par l’environnement bâti dans le dérèglement climatique

COP24 L'Union Internationale des Architectes lance un appel aux gouvernements, à la société civile et au secteur privé pour réduire la part prise par l’environnement bâti dans le dérèglement climatique

A l’occasion de la 24Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques,  qui s’est ouverte le 3 décembre à Katowice,  l’UIA lance un appel aux gouvernements, à la société civile et au secteur privé pour réduire la part prise par l’environnement bâti dans le dérèglement climatique

Thomas Vonier, architecte américain, Président de l’UIA :«Tout comme notre planète et ses habitants, l’architecture est confrontée à de grands défis. Les pratiques actuelles dans le domaine de l’environnement bâti ne sont pas durables.  Le bâtiment est l’un des secteurs qui consomme le plus d’énergie et de ressources naturelles, et qui produit le plus de déchets. Aussi, la façon dont nous construisons accentue les inégalités et a des incidences sur la santé.   

Le bâtiment et les modèles de développement qui détruisent le patrimoine, dévaluent l’habitat, gaspillent les ressources et perpétuent les déséquilibres socio-économiques, sont en partie responsables de la dégradation de l’environnement et de la pauvreté humaine. Pour y remédier, nous devons cesser la destruction aveugle des paysages naturels et des terres agricoles. Nous devons bâtir de façon responsable et veiller à la qualité des constructions.

Si l’environnement bâti fait partie du problème, les capacités de l’urbanisme, de l’architecture et du design font aussi partie de la solution.   

L’architecture est impliquée dans chacun des 17 Objectifs du développement durable de l’ONU, pas seulement au niveau formel, mais dans les bâtiments, les établissements humains et les villes réalisés, partout dans le monde. Des solutions architecturales existent qui contribuent déjà à la création de communautés durables et à l’amélioration de la qualité de vie. 

Nous appelons nos partenaires - gouvernements, société civile et secteur privé – à nous rejoindre et à participer à cette tâche. 

Nous devons nous unir avec tous les acteurs de la société impliqués dans ce changement. Nous appelons les gouvernements, la société civile et le secteur privé à renforcer les réglementations, à répondre à la demande de solutions durables et à investir dans les nouveaux savoirs, avec l’aide du secteur privé et du bâtiment. 

Chaque année, l’expansion urbaine engendre la perte de centaines de milliers d'hectares, rend tributaire de l’automobile de nouvelles populations et entraîne d’énormes coûts sociaux, environnementaux, économiques et de santé. Tandis que les terres en friche continuent d’augmenter, nous assistons à l’accroissement des besoins humains et de l’extrême pauvreté, majoritairement concentrés sur les établissements informels qui font maintenant partie de toutes les grandes villes. Aujourd’hui, environ un milliard de personnes vit dans des habitations précaires.

L’UIA qui représente plus de 3 millions d’architectes dans le monde entier, appelle à la préservation de l’environnement,  à des pratiques responsables et à un développement équitable.

Nous adoptons le Nouvel Agenda Urbain de l’UN Habitat, nous soutenons les 17 Objectifs du Développement Durable de l’ONU, et nous nous engageons à atteindre « la neutralité carbone » dans nos communautés et dans nos bâtiments. 

Nous appelons à l’action, afin qu’en partenariat avec les gouvernements, les organisations non-gouvernementales, le secteur privé et la société civile, nous puissions :

-- Répondre aux besoins fondamentaux, comme le logement, l’eau potable, l’assainissement, les aliments, l’éducation, la culture et l’accès à la communication.

-- Assurer l’égalité d’opportunités pour tous, en prenant en compte les besoins des femmes, des jeunes et des enfants, des personnes ayant un handicap, des groupes marginalisés, des personnes âgées, des peuples autochtones, et autres.    

-- Promouvoir des villes plus propres, en s’attaquant à la pollution de l’air, en utilisant des énergies renouvelables, en déployant des systèmes de transports urbains « verts » et en respectant les ressources naturelles. 

-- Protéger les villes et les constructions contre les désastres, à travers une meilleure planification, de plus solides infrastructures, et des  systèmes de réaction plus efficaces.

-- Accueillir les réfugiés, les migrants et les populations locales déplacées, en considérant que si les migrations posent des défis, elles représentent aussi des apports.

-- Promouvoir des espaces publics sûrs et accessibles, en augmentant le nombre de trottoirs, de pistes cyclables, de jardins et de parcs.

- Aider les plus démunis à bien construire leur logement, en leur apportant les connaissances de base pour améliorer ces logements auto-construits, souvent dans des zones non réglementées et à forte densité. 

- Réduire les ressources naturelles utilisées par l’industrie du bâtiment, pour répondre aux nombreuses demandes humaines et matérielles, tout en prévenant des dangers qui menacent notre planète.  

Le monde a un besoin urgent de solutions efficaces. Nous devons dessiner des villes et des bâtiments  qui améliorent la vie de tous, et pas seulement celle des personnes fortunées ou en bonne santé. 

Nous proposons de nouvelles approches en architecture et en urbanisme qui renversent les modèles dommageables du passé et du présent, et nous vous appelons tous à nous joindre pour développer des solutions et contribuer à leur réalisation ; pas demain, mais aujourd’hui.  

La durabilité de l’environnement bâti, demande une grande variété de solutions nouvelles, adaptées au climat, à la culture et aux défis locaux, qui ne soient pas de simples idées, mais de vraies solutions appliquées et utilisées sur le terrain. C’est à travers les bâtiments, les établissements humains et les villes réalisés, que nous obtiendrons des résultats, à la fois pour l’environnement et pour notre qualité de vie.  

Il est essentiel de savoir comment, où, et à quel prix les gens construisent en tenant compte des êtres humains et de l’environnement. C’est pourquoi nous nous engageons à soutenir l’objectif suivant :  bâtir de meilleures villes au profit de tous, en respectant nos ressources et en les utilisant à bon escient.  

Rejoignez-nous»

 

Pour lire la version anglaise, sur le site de l’UIA 

 

L’UIA est représentée à la COP24 par Natalie Mossin et Ishtiaque Zahir Titas, codirecteurs de la Commission Développement Durable de l’UIA 

 

Crédit photo