CIAF : le Conseil pour l'International des Architectes Français
Le Conseil pour l'International des Architectes Français

Agit

Les expositions

Dans le grand espace d’exposition du congrès étaient réunis :
- les stands des pays membres et des organisations liées à l’UIA,
- les stands des villes candidates pour l“organisation du 28e congrès de l’UIA (en 2023),
- des stands d'agences d’architecture coréennes et d’entreprises travaillant avec les architectes et urbanistes.


Le SALON
 

Photo du COEX
vue générale
Photo du COEX
entrée du salon
Photo du COEX
espace de représentation
Photo du COEX
espace de représentation
Photo du COEX
entrée de l’espace design
Photo du COEX
espace design
Photo du COEX
vers les pavillons des villes candidates
Photo du COEX
stands des organisations de l'UIA


Les autres pavillons
 

Photo du COEX
photo © André Izoard
Photo du COEX
vers le Pavillon français
Photo du COEX
Stand de l’UMAR
Photo du COEX
stand de RIO, prochaine ville du congrès de l’UIA (2020).
photo © André Izoard
Photo du COEX
Allée de stands nationaux
Photo du COEX
Le stand du Japon
Photo du COEX
stand de la Roumanie


Les villes candidates

Cinq villes concourraient pour accueillir le congrès de 2023 : Kuala Lumpur, Antalya, Baku, Lausanne et Copenhague.

Petite déception française qui défendait la ville de Lausanne, qui pour accueillir le congrès avait fait alliance avec Genève et la France, à travers la ville d’Evian. Lausanne avait choisi « l’eau comme voyage d’architecture » pour thème de congrès, mais a perdu au dernier tour au profit de Copenhague élue sur le thème Resilient cities through culture.

 

Photo du COEX
stand de Lausanne
Photo du COEX
stand de Copenhague
photo © André Izoard
Photo du COEX
stand de Copenhague (ville lauréate pour le congrès de l“UIA de 2023)
Photo du COEX
stand de Copenhague
photo © André Izoard
Photo du COEX
stand de Copenhague
photo © André Izoard
Photo du COEX
stand de Kuala Lumpur
photo © André Izoard


Les autres stands
 

Photo du COEX
Photo du COEX
Photo du COEX
Photo du COEX
Photo du COEX

Crédit photo